​© 2018 site Officiel de Richard Khaitzine - Lydia Khaitzine  >  Créé avec Wix.com

  • Richard Khaitzine

Nous suivre

AUTEUR

ESSAYISTE

HISTORIEN

CONFÉRENCIER

"Je peux vous donner mon opinion 

mais ça n'engage que moi..."

Richard Khaitzine

OFFICIAL WEB PORTAIL

Entrez dans

le Grand Œuvre Littéraire 

de Richard Khaitzine

 

Un Auteur ( hors ) du temps...

Richard Khaitzine s'est défini comme un agitateur d'idées, un penseur libre qui s'est

spécialisé dans l'étude des philosophies, des religions, des mythes

et de la symbolique sous toutes ses formes. Un résistant qui refuse le terrorisme intellectuel

et la pensée stérilisée par ceux qui séquestrent la culture dans des nécropoles

dont ils se sont auto-proclamés les gardiens.

 

Ne vous " éther (nisez)" pas sur les mots, l'objectif étant  de tout lire à point !

la-langue-des-oiseaux-2.jpg

Le Best-seller de Richard Khaitzine : Seconde édition

La LANGUE (des) oiseaux

Dans cet ouvrage, l'auteur nous explique  que voulant renouer avec leurs illustres prédécesseurs, les peintres, les trouvères, Villon, Rabelais, Cyrano de Bergerac...,

qui prenaient prétexte de compositions poétiques 

et littéraires pour véhiculer des messages de toute autre  nature , ils remirent au goût du jour cette langue fictive et secrète qui consiste, à l'aide de langages et de différents codes, à masquer leurs écrits. Ce procédé est appelé

" La Langue des Oiseaux "

LE COMTE DE SAINT-GERMAIN

Hypothèses et affabulations

Qui fut LE COMPTE DE SAINT-GERMAIN ?   Un Noble Voyageur,

un missionné Rose-Croix, un alchimiste, un Immortel, ainsi que le veut la légende ?

Son extrême longévité, pour l'époque, n'a pas peu contribué à entretenir cette vision populaire d'un personnage hors du commun... EN LIRE PLUS

 
416XpY4jq9L.jpg

ALAMINOS???

Pourquoi cette toile connaît une telle popularité, quel est le secret de Mona Lisa, pourquoi ce sourire énigmatique et narquois,

qui fut le modèle de Léonard de Vinci, s’agit-il d’un homme, d’une femme ou d’une allégorie ?

L’auteur nous replonge dans l’histoire de l’Italie du XVème siècle pour tenter d’élucider toutes ces énigmes.

Richard Khaitzine theme - Unknown Artist
00:00 / 00:00

 è

LE

 En cette fin de vingtième siècle placé sous le signe du Verseau, notre civilisation est parvenue à un carrefour et il dépend du choix des hommes que demain soit ou ne soit pas. Irons-nous vers l’Aube de l’Âge d’Or ou le Crépuscule de l’Humanité ?

Restez sur (la voie) avec Richard Khaitzine

Qui fut Henri Boudet, curé de l'église de Rennes-les-Bains, personnage érudit et auteur d'un étrange livre codé ? - Quelles furent les relations de Saunière avec son supérieur hiérarchique Monseigneur de Bonn-chose, curieux prélat, vénérant Saint Hermès et Saint Lupin et qui baptisa un enfant nommé Maurice Leblanc ?  

Jack London

Vagabondages entre ciel et Terre

"La vie ment pour vivre, la vie est un mensonge perpétuel"

Jack London, 1876-1916, a publié une quarantaine de romans et d'essais sur une période de seize ans, traversant le ciel et des lettres à la vitesse d'un météore. Écrivain lucide, matérialiste, humaniste, il prophétise l'avènement de la société ultralibérale, dès 1908, dans son roman pessimiste, le Talon de fer. Mais l'auteur de cet ouvrage s'intéresse à l'autre Jack London, l'écrivain du Vagabond des étoiles où le personnage principal s'évade vers des vies antérieures pour tromper le temps

en prison.

BAGATELLE
POUSSIN...
PARIS ND

Le domaine de Bagatelle est l’un des rares endroits qui soient resté un enchantement pour le regard, un havre de paix, entièrement voué à la beauté et à l’harmonie. En ces lieux, tout est calme et volupté, le temps semble être aboli, comme en sommeil ; les sens, sans cesse sollicités, s’éveillent et s’émerveillent. Le promeneur éprouve un singulier sentiment nostalgique pour un passé, à jamais révolu, mêlé de bonheur intense, celui du temps perdu et enfin retrouvé. Son passé historique s’étend sur trois siècles et nous allons en résumer les grandes lignes, avant de vous inviter à découvrir certains aspects inconnus de ce domaine....

 

Notre Dame de Paris. Les historiens nous dépeignent le Moyen Âge comme un âge sombre durant lequel sévirent guerres, épidémies et famines. Or, entre le XIIe et le XIVe siècle, l'Europe construisit des centaines de cathédrales gothiques. L'art s'épanouissant en temps de paix, il y a là assurément un paradoxe. Autre mystère...

Comment expliquer la soudaine apparition de l'art ogival se substituant à l'art roman ? Que dire de ce bestiaire fabuleux gravé dans la pierre d'édifices religieux et qui suscita la colère de saint Bernard quand on sait combien l'Eglise se montrait soucieuse du respect de l'orthodoxie ? restituant la construction de Notre-Dame-de-Paris dans cette époque, pleine de bruit et de fureur, mais qui vit également l'émergence d'un formidable élan spirituel, Richard Khaitzine s'interroge et nous livre quelques réponses dérangeantes ayant trait à l'Histoire.

"Dans ce monde de brutes où règnent l'avidité, le goût du pouvoir, la vanité,

l'égoïsme, etc.  je cultive soigneusement la fleur de l'espérance.

Ma seule ambition, laisser le monde un peu meilleur quand je l'aurai quitté."

 

 2007 ©Richard Khaitzine

POUR SASHA, MON PETIT FILS

Sache "que toujours ainsi

la petite flamme vivante de ta

propre conscience individuelle lorsque la pleine et vive flamme

de ta vie réelle ici-bas sera éteinte, puisse être transmise doucement incandescente à ta postérité la plus éloignée. Puisse-t-elle ne jamais entièrement disparaître il ne le faut pas! Puisses-tu être toujours capable de dire de toi-même, de génération en génération :

Petit bonhomme vit encore !"  

 

Réédité, ce livre, revu et corrigé est consacré au plus célèbre des cabarets parisiens, sous le titre "Fulcanelli et le cabaret du Chat Noir", est déjà très recherché par les bibliophiles. Le Chat Noir est indissociable de la légende de Montmartre, au même titre que le Moulin Rouge ou la Place Blanche. Ces trois noms évoquent la bohème artistique et la vie parisienne nocturne.

Mais cet estaminet, à l'enseigne du chat mystérieux, ne fut-il

qu'un lieu consacré à la distraction ? 

(al)kimya

S’il est un sujet qui nécessite la plus grande humilité, c’est bien celui de l’alchimie. Plus de 40 ans passés à lire les textes et à fréquenter le milieu qui se pique de « pratiquer au laboratoire » m’ont fourni quelques certitudes, à commencer par la conviction que rares sont ceux qui savent réellement de quoi il retourne. Naturellement, ce qui va suivre n’engage que ma propre compréhension de ce dont il s’agit. Par conséquent, je n’entends pas donner à mes propos une valeur de vérité absolue. En tout état de cause, ils ne sauraient constituer que des pistes de réflexion. 

L’alchimie, bien évidemment, ne se résume pas à la possibilité de transmuter les métaux pauvres en argent ou en or, ce qui serait dérisoire et de peu de valeur. De même évoquer la poudre de transmutation, l’élixir, voire la Pierre philosophale, et leurs effets supposés ne mène pas bien loin. Ceci est encore plus vrai dès lors qu’il s’agit de passer à «la pratique», de travailler «au laboratoire» et c’est, pour avoir mal compris les textes que, nombre de chercheurs se fourvoient dans des voies qui sont autant d’impasses, et qu’ils se livrent à des recherches qui, la plupart du temps, s’apparentent davantage à des procédés archimiques ou spagyriques, brûlant du charbon ou de l’antimoine ou autres substances minérales et métalliques dans un four.

La première question à se poser lorsqu’on s’engage dans la voie alchimique c’est : «qu’est-ce que je cherche?» Telle est la question à laquelle je vais essayer d’apporter une réponse.

R.K. 2010

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now